À ne pas faire : la librairie

À ne pas faire avec un bébé de 4 mois : se dire que c’est une bonne idée de l’emmener avec soit pour acheter un livre sur comment éveiller un bébé de moins de 1 an !!! Très très mauvaise idée !!

Tout d’abord vous prenez la décision. Cela parait une très bonne idée, d’abord parce que la choupette ne demande qu’à sortir de « la grotte » (appartement au rez de chaussée) et qu’ensuite, le géniteur au foyer pourra se targuer d’avoir fait des recherches poussée pour trouver un moyen de faire de sa fille un génie diplômée de Harvard dès huit ans…
Donc, l’idée, immédiatement détectée par « master purge » alias pupuce alias capu alias « macheriemonamour » qui se met instantanément à crier à la mort. L’agonie durera le temps de la préparation : changer la couche, changer les fringues de la « barbie » (précéder de l’étape, trouver des fringues qui ne provoques pas une remarque de la génitrice sur l’absence de coordinations de couleur entre le body, le top, le pantalon ou la jupe et les collants ou pas et les chaussures…), la préparation du biberon qui bien sûre devrait tomber au moment de la ballade…, la préparation du sac à langer qui devra être vérifié au moins 2 fois au risque d’oublier un truc vitale… comme une couche par exemple (tous parents qui se sera retrouvé avec un bébé les fesses à l’air propre mais sans rechange au milieu d’un parc me comprendra), la préparation du parent (clés, lunette)…. Et le choix du portage… Poussette ou porte bébé ? Vu la largeur des allez dans la librairie, le choix du porte bébé s’avère plus stratégique… Et puis cela ressemble plus à un challenge pour le papa en mal d’aventure (bas ouai, ça ressemble quand même à un sac à dos le truc… Enfin presque)… Durée de la préparation … 30 min (merde, l’heure du bib approche. Et la crevette n’a toujours pas fini d’agoniser ! On récupère donc un truc en pétard, tout rouge qui nous aura bien pris la tête pendant 30min alors qu’on se dépêchait pour éviter d’avoir à lui donner le biberon pendant la ballade. On est à point ! On est énervé et on sort de l’appart sans vraiment se soucier du fait que le passage à la machine du porte bébé a certainement déréglé tout l’attirail et que maintenant le « paquet a une certaine tendance à pencher alors que l’ensemble du poid porte sur l’épaule gauche (mal de dos assuré … Ça ressemble un peu plus à l’aventure !!!)

La suite au post suivant

8 Comments

  1. 15 octobre 2016
    Reply

    So excited I found this article as it made things much qurckei!

  2. Liebe Manu,ich hätte auch auf Weigelie getippt, bin aber etwas verwundert, dass die jetzt schon blüht. Dort muss sie wirklich gut stehen.Deine Blüten- und Federbilder sind wunderschön geworden.Liebe GrüßeJutta

  3. 4 novembre 2016
    Reply

    Thank you for persevering in the face of recent events. I was regretting the fact that I never grabbed the two volumes of Hommage au Grand Kallé when they were available. Any chance you will repost them?

  4. The most comprehensive and very well thguoht out write up I have found on this subject on the net. Keep on writing, I will keep on coming by to read your new content. This is my fourth time coming by your blog.

  5. 13 novembre 2016
    Reply

    Hi everyone,thanks for posting these insights into the Microsoft corporate culture. I don’t work for MS, but my company was rumoured to be bought by them once, and who knows… maybe we will get shafted one of these days. And it is good to know what expects me in this case. I will follow the advise in the long comment and sharpen my skills…

  6. 28 janvier 2017
    Reply

    Cat [79];I’m not getting overtly pushed by the spouse. I’d like to know my kids can be in the same school for a foreseeable stretch, one where they won’t be subject to ridicule for having blond hair and blue eyes (German stock), in once case curly blond; proprty

  7. 20 avril 2017
    Reply

    Tiganii mai vand inca tuciuri prin Bucuresti.La marginea drumului, pe langa piete. Nu vin mereu, daca ai o piata unde mergi frecvent intreaba vanzatorii pe acolo daca vin si cand.

  8. Puisqu’on parle de la WTA pour une fois, cela tombe à pic, mais il se trouve qu’il y a au moins un tournoi ou le prize money de ces damems est supérieur à celui des hommes: Miami.Le vainqueur du simples dames touchera 712 K$ contre 659 K$ chez les hommes. Idem pour ce qui est des finalistes: 352 K$ contre 312 K$. Même différence, mais plus faible, pour les demis finalistes et les quarts de finalistes…Richard peut peut être demander une WC pour jouer avec ces dames, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *